Contradiction ministres-candidats

Publié le par David Dahomay

Ce que m'inspire, en tant que militant socialiste, la polémique suscitée par les récents propos de Marie-Luce Penchard:

Il est évident que les propos de Marie-Luce Penchard, en tant que ministre de l’outre-mer, sont inacceptables. Mais le problème de fond n’est-il pas surtout la contradiction éthique – au sens de l’impartialité républicaine requise quand l’on est ministre de la République – inévitable lorsque l’on cherche à mener de front ses responsabilités gouvernementales et les impératifs d’une campagne électorale, quelle qu’elle soit ? Or, Nicolas Sarkozy a incontestablement banalisé – voire même systématisé – la confusion des genres au sein de son gouvernement en période électorale. Chaque ministre est aujourd’hui pour ainsi dire sommé de participer aux échéances électorales majeures. De telles pratiques ne mettent-elles pas à mal – pour une énième fois sous cette présidence – nos principes républicains ?

Et je m’étonne lourdement que cette double casquette – de ministre et de candidat – ne soit que très peu débattue et dénoncée sur la place publique. Nous devrions donc dire à nos ministres-candidats : Vous avez toute liberté de vous présenter aux élections de votre choix, à la condition évidente de démissionner de votre charge de ministre, les deux étant incompatibles ! 

Publié dans refonder la gauche

Commenter cet article

thalasrum 25/04/2010 02:58


Il est formidable de voir que les militants socialistes défendent le mandat unique !
Il faudra que les élus socialistes prennent de la graine... notre président du conseil régional n'est-il pas aussi député. L'argumentaire sur Mme Penchard tient aussi à ce niveau-là...
Tous les barons régionaux socialistes vont-ils renoncer à leurs multiples casquettes ?
Ce serait une vrai info !