Quand le Secret d'Etat porte atteinte à l'Etat de droit

Publié le par David Dahomay

Chers Concitoyens, je tenais à vous alrter sur un projet de loi pour le moins inquiétant, au départ relatif à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014. Mais le gouvernement prend prétexte de ce projet législatif pour étendre en douce la notion de secret défense, ainsi que son périmètre. C'est extrêmement grave, et cela porte aussi bien atteinte à l'Etat de droit et aux prérogatives de la Justice, qu'aux principes démocraitques eux-mêmes, ainsi que l'égalité de tous devant la loi et le respect de la vie privée. Pour mieux comprendre dans le détail , je renvoie mes lecteurs au dernier édito d'Edwy Plenel publié sur son site Mediapart : http://www.mediapart.fr

Mais aussi au blog du magistrat Dominique Barella : http://lajustice.blogs.liberation.fr/barella/2009/02/du-secret-dfens.html . Ci-après ma réaction à son texte très éclairant :


Cher Dominique Barella,

Nous ne vous remercierons jamais assez pour votre vigilance et votre courage.

La République - ou du moins ce qu'il en reste avec cette présidence - doit beaucoup à des sentinelles de votre trempe,intransigeantes sur les principes démocratiques.

Cependant,il faudrait qu'au plus vite tous les partis politiques véritablement attachés à l'Etat de droit ainsi qu'à la séparation des pouvoirs (et plus particulièrement le PS le MODEM)se mettent en branle pour alerter l'opinion publique sur ce qui se trame à l'Assemblée nationale.

Il est urgent d'agir ! Pourqoui aussi ne pas envisager une pétition sur le sujet ? Enfin, pourqoui ne pas envisager une grande manifestation républicaine ?

Je connais votre devoir de réserve, mais il semble que l'heure est grave.


Bien à vous. David Dahomay.

Publié dans refonder la gauche

Commenter cet article